Skip to content

Facebook Inc interdit un autre site de réseau social sur sa plateforme

Facebook Inc interdit un autre site de réseau social sur sa plateforme

Facebook a interdit à ses utilisateurs de mentionner Tsu.co sur son site Web ainsi que sur les applications, rapporte Mashable. TSU.co est un concurrent de Facebook, la seule différence est qu'il partage ses revenus qu'il génère à partir du contenu partagé par les utilisateurs.

Tapez Tsu.co et essayez de le publier sur Facebook, Instagram ou Messenger et une notification d'erreur apparaîtra sur votre écran, vous informant que vous ne pouvez pas mentionner ce contenu dans votre publication ou message.

Ce site TSU.co est un réseau social basé sur une plate-forme sur invitation uniquement et récompense ses utilisateurs en partageant avec eux les revenus que la société tire de l'activité sociale sur son réseau. Cependant, selon Facebook, ce site a commencé à générer trop de spam sur Facebook, raison pour laquelle l'entreprise a choisi de bloquer le site. De plus, la société pensait que l'incitation au partage des revenus pourrait amener des milliers d'utilisateurs à inonder Facebook de liens Tsu.co, ce qui est contraire à la politique de la société. Il a également été rapporté que les utilisateurs de Tsu ont commencé à créer de faux comptes juste pour booster leur propre page.

Apparemment, le motif de Facebook derrière cette décision n'est pas de promouvoir son propre réseau social ou d'empêcher les utilisateurs de passer à d'autres réseaux, il vient d'interdire Tsu.co parce que les utilisateurs de Facebook ont ​​signalé le lien de Tsu comme un spam. Cependant, nous pensons que l'entreprise se sent menacée par la décision du concurrent de partager les revenus avec les utilisateurs.

Facebook a récemment annoncé qu'il comptait 1,55 milliard d'utilisateurs actifs en moyenne et que tous les utilisateurs publient du contenu tout en surfant sur le réseau. Le contenu qu'ils partagent est évidemment gratuit car l'entreprise ne leur paie rien. D'autre part, Tsu.Co partage une certaine partie de ses revenus, ce qui lui donne le potentiel de voler une partie importante des utilisateurs de Facebook.

De plus, si l'on s'en tient à la raison pour laquelle Facebook a interdit ce site de partage de revenus, alors Tsu.co n'est pas le seul site qui fonctionne sur ce principe. En fait, le site fonctionne sur la même méthode que celle sur laquelle fonctionne tout Internet. La seule différence est que Tsu ne garde que 10% de ce qu'il gagne et partage le reste entre ses utilisateurs, ce que ne font pas les principaux acteurs du marché, y compris Facebook lui-même. Enfin, la page de Tsu sur Facebook est toujours active et la société a déclaré qu'elle débloquerait Tsu si elle empêchait les utilisateurs de publier du contenu simultanément sur Tsu et Facebook.

Articles Similaires